ABORIGENES - AVEC LES DERNIERS NOMADES D'AUSTRALIE

 

C'est l'interconnexion puissante entre les Aborigènes et la nature

qui, au fil du temps, a décidé de mes pérégrinations et orienté ma foi en l'écologie.

Lorsque rites et obligations sont correctement effectués,

lorsque les hommes se montrent parcimonieux dans le prélèvement de la vie,

les Etres expriment leur gratitude en déclenchant des pluies

qui font reverdir le bush après les sécheresses :

ils multiplient le gibier,

placent l'esprit-enfant - Jijikarrkaly - sur le chemin des futures mères...

... Chez les aborigènes, l'homme appartient à la nature, pas l'inverse.

Il ne la cultive pas ni ne tente de la dompter.

Il cohabite intelligemment avec elle.

 

Eddie MITTELETTE

"ABORIGENES - AVEC LES DERNIERS NOMADES D'AUSTRALIE"

ED.  TRANSBOREAL

 

×